Expositions

COLONNE

SALONS DES EXPOSITIONS

PAR LES ATELIERS DE SCULPTURE DU CARRÉ DES ARTS

La colonne convoque la verticalité de l’Homme. C’est une question fondamentale de la sculpture et de l’architecture (figure humaine, tour, mur…). Elle est liée à l’histoire de l’humanité et lui rappelle : « Souviens-toi que tu t’es dressé »1. Elle peut être envisagée comme un couloir qui permet le passage du monde terrestre au monde céleste, selon la thématique mythologique de l’axis mundi2, chère à Brancusi, et récurrente dans de nombreuses cultures à travers le monde. Au-delà de sa matérialité, comment la colonne peut-elle être vectrice d’idées ? Suivant ce fil conducteur, les sculpteurs des ateliers du Carré des Arts échafaudent leurs visions de l’élévation, luttent contre la loi de la gravitation, découpent l’espace et le structurent en de multiples gestes.
1 cf. Richard Scoffier, « Où commence l’architecture ? ». (Le Mur, dans l’Université populaire du Pavillon de l’Arsenal).
2 cf. Mircea Eliade : « L’axis mundi connaît de nombreuses variantes : la colonne Irminsul des anciens Germains, les piliers cosmiques des populations nord asiatiques, la montagne centrale, l’arbre cosmique… ».

de à
ical Google outlook Expositions

Vernissage, le jeudi 17 mai à 19h00 - Tous les jours, de 15h00 à 18h00 - Salons de l’Hôtel de Ville - Entrée libre

Recevez notre newsletter